Comment tendre une toile sur un châssis nus ?

Utilisez de préférence une pince pour tendre la toile sur le châssis en commençant par le milieu du format et en allant vers les bords en fixant la toile au bois à l’aide d’une agrafeuse murale ou de clous de tapissier (semences). Le format hors-tout de votre toile doit être plus grand que le format du châssis de façon à ce que la toile puisse être rabattue, idéalement à l’arrière du châssis. Il existe plusieurs méthodes, en voici une :

  • 1 / Commencez par poser votre toile, recto de la toile vers le bas, sur une surface non abrasive protégée si besoin par un drap ou une couverture (si votre toile est peinte ou imprimée par exemple).
  • 2 / positionnez votre châssis sur la toile, côté arrondi vers la toile
  • 3 / choisissez un côté et commencez par rabattre la toile sur le châssis puis placez une première agrafes à l’arrière du châssis, au centre
  • 4 / à l’aide de la pince à tendre, tendez votre toile sans excès sur le côté opposé à la première agrafe puis agrafez
  • 5 / tendez ensuite la toile au milieu du 3ème côté : agrafez
  • 6 / même chose sur le côté opposé (4ème côté)
  • 7 / revenez ensuite sur le premier côté, tendez puis agrafez une fois de part et d’autre de la première agrafe
  • 8 / même chose du côté opposé
  • 9 / même chose sur les deux autres côtés
  • 10 / continuez ainsi à tendre au fur et à mesure du centre vers les extrémités
  • 11 / sélectionnez le côté sur lequel vous souhaitez faire le pli de la toile et arrêtez de poser des agrafes environ 10 cm avant le l’extrémité.
  • 12 / agrafez jusqu’au extrémités sur les des autres côtés
  • 13 / réalisez le pli de la toile sur chacun des quatres côtés restant (il existe de nombreuse techniques de pliage), tendez à l’aide de la pince et agrafez
  • 14 / facultatif : positionnez les clés de tension dans les encoches prévues à cet effet aux 4 coins intérieurs du châssis (la fente est parfois cachés par une très fine couche de bois) - vous pouvez aussi réserver les clés de tension pour une mise en place ultérieure.

Le fait de tendre la toile petit à petit sur chacun des 4 côtés en appliquant la procédure ci-dessus permet d’obtenir une tension régulière et d’éviter de vriller les châssis. Veillez à ne pas appliquer une tension excessive et exercer une tension la plus homogène possible, notamment si prévoyez d’enduire votre toile après l’avoir tendue car le séchage de l’enduit augmentera la tension et pourrait faire vriller votre châssis.

L’utilisation d’une pince à tendre est fortement conseillée : elle permet, par action de levier, d’obtenir une tension plus importante avec moins d’efforts sans prendre le risque de se faire mal au main.

C’est terminé.